Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Advertorial

Première voiture à hydrogène au Luxembourg

Commerce
Lisez tout sur les expériences de Guy Breden et son épouse avec la nouvelle Toyota Mirai sur la page Facebook «Eise Waasserstoffauto zu Lëtzebuerg». Photo: CdJ

Sans doute la première Toyota Mirai en Europe

Commerce 15.02.2021
Anzeige


Quelques mois seulement après sa présentation mondiale, le Groupe Car Avenue, présidé par Stéphane Bailly, peut se réjouir de remettre les clefs de la première Toyota Mirai de deuxième génération livrée en Europe à un client luxembourgeois.

Toyota est persuadée que les véhicules à hydrogène sont sans aucun doute les véhicules électriques de prochaine génération. «Notre objectif est d'aider à traiter les questions d'environnement et d'énergie par la production en masse de véhicules à pile à combustible (FCEV). Ces véhicules utilisent l'hydrogène pour fonctionner et sont très efficaces, ils peuvent parcourir de longues distances, avoir des temps de ravitaillement rapides et n'émettent que de l'eau», expliquent-ils dans la brochure de présentation de la nouvelle Mirai.

Cette nouvelle Mirai a tout pour séduire. Plus légère et plus silencieuse que le premier modèle, ses lignes et ses proportions sont aussi plus agréables et les performances annoncées sont prometteuses: une autonomie d‘environ 650 km avec un seul plein fait en quelques minutes. Et si les ventes de la première berline Mirai n’ont pas vraiment décollé (environ 10.000 véhicules dans le monde), la firme japonaise croit que c’est dû au manque d’infrastructures viables. Il est vrai qu’au Luxembourg une station à hydrogène n’est prévue qu’à la fin de cette année et que pour faire le plein du véhicule il faut actuellement se rendre à Saarbrücken ou Aix-la-Chapelle en Allemagne.

Il n’empêche que c’est bien un client luxembourgeois qui pourra conduire la première Mirai au Benelux, en Grande Région et en Europe. Guy Breden, informaticien à la Ville de Luxembourg, a reçu les clefs de son nouveau véhicule en présence de Benjamin Bauquin, directeur général de CAR Avenue Belux et d’Olivier Batteur, directeur de Toyota Car Avenue Luxembourg. «Je me réjouis de pouvoir prendre le volant d’une voiture qui pour moi représente l‘avenir. Et je suis bien content d’avoir suivi l’avis de mon épouse et d’avoir choisi cette couleur qui lui va à ravir», a déclaré l’heureux propriétaire.

Guy Breden et son épouse, chimiste, s’intéressent aux véhicules à pile à (FCEV) depuis un peu plus d’un an. Ils se veulent précurseurs de cette technologie innovante au Luxembourg et militent activement en sa faveur. Sur la page Facebook «Eise Waasserstoffauto zu Lëtzebuerg», ils ont réuni un grand nombre d’études et de rapports sur ce thème et publieront régulièrement leur expérience avec la nouvelle Toyota Mirai. CdJ