Changer d'édition

Advertorial

Une maison connectée

Bauen & Wunnen
Photos: Shutterstock

Guide Construire & Rénover

Bauen & Wunnen 13.10.2021
Anzeige


Le concept de maison intelligente appelée aussi «Smart Home» est en pleine évolution depuis ces dernières décennies. Principalement centré sur l’expérience utilisateur des occupants, l’objectif est de leur apporter une sécurité accrue de leur habitation, ainsi qu’une facilité d’entretien et de contrôle à distance.

Les maisons connectées n’existent pas sans domotique. Grâce à elle, tout devient possible; régler un radiateur électrique, fermer ou ouvrir les volets depuis l’autre bout du pays, ou encore surveiller les allées et venues en votre absence pour assurer votre sécurité.

La domotique, qu’est-ce que c’est?

On parle de domotique lorsque de nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) sont appliquées à une maison. On utilise également ce terme si des appareils connectés sont capables de communiquer entre eux, avec leurs utilisateurs ou encore par le biais d’une commande centrale automatisée. La domotique n’exclut pas l’intervention humaine, même si une «Smart Home» peut être totalement autonome.

Ce système combine l’ensemble des techniques d’automatisation d’une maison, ayant pour but de la rendre la plus connectée possible, la plus sûre et la plus intelligente.

Comment ça marche?

Auparavant, installer des objets reliés entre eux nécessitait un système de câblage élaboré comme c’est le cas des câbles Ethernet. Aujourd’hui, plus besoin d’équipements coûteux pour profiter de la domotique dans une maison intelligente : tout se fait sans fil grâce à l’activation du Bluetooth ou par une simple connexion wifi.

Les appareils peuvent fonctionner individuellement, ou à plusieurs, via une application généralement disponible sur les Smartphones et tablettes.

Dan Beck Immobiliére

Des scénarios configurables à l’infini

En s’adaptant en permanence aux besoins des utilisateurs ainsi qu’à leurs évolutions, la domotique permet des scénarios configurables à l’infini. Ainsi, chacun est libre d’imaginer le niveau d’intelligence qu’il souhaite donner à sa «Smart Home».

La domotique permet ainsi de conjuguer économies d’énergie et confort au quotidien : en réglant au degré près la température de chauffage en hiver; par la fermeture automatique des volets en pleine canicule afin de tempérer la température intérieure d’une habitation, par exemple.

Chaque jour, de nouveaux objets connectés et de nombreuses applications naissent sur ce marché en plein essor!

FISCHBACH Realtors & Developers

L’ère de la «Smart Home »

La maison connectée est aussi très intelligente, dans le sens où les différents équipements qui la composent vont réussir à anticiper les comportements, les attentes et les besoins des utilisateurs. Comment ? Grâce à leurs habitudes. Des données précieuses seront collectées par chaque équipement.

Une «Smart Home» apparaît donc comme une habitation équipée d’un réseau de communication complet, lui-même relié à plusieurs objets contrôlables à distance (ampoules, volets, prises, thermostats, etc.).

Ces objets sont vérifiables en permanence, à l’aide de moyens d’intelligence centralisée, directement utilisés par les utilisateurs (Smartphone ou tablette, par exemple).

Trois domaines prédominent
- L’énergie (chauffage, éclairage, eau), avec des programmateurs et équipements à même d’économiser et d’adapter les consommations.
- La sécurité, avec des équipements pouvant prévenir les intrusions ou, à défaut, déclencher des alarmes.
- L’amélioration du confort, dans un but de plaisir ou de bienêtre : équipements audiovisuels, réfrigérateurs intelligents qui détectent les aliments périmés ou manquants, outils ou appareils automatisés comme des aspirateurs ou systèmes d’arrosage (liste non exhaustive) chargés des tâches pénibles. Emilie Di Vincenzo

Le bon schémaLe bon schéma

Vous avez listé vos besoins et imaginé les grandes lignes de votre système domotique. Reste à visualiser ce que sera l’installation.

Tracer un schéma vous permettra de donner forme au projet qui, jusqu’alors, n’était que virtuel. Trois avantages à un bon schéma :
- vous évitez le piège des gadgets qui vous encombrent,
- vous diminuez le risque d’oublier un équipement,
- vous prenez conscience d’une difficulté à laquelle vous n’aviez pas pensé, comme l’impossibilité de relier une partie du logement au reste de l’habitation sur le réseau de communication (ce n’est pas rare dans les chantiers de rénovation).