Changer d'édition

Advertorial

Quels systèmes choisir ?

Bauen & Wunnen
Photos: Shutterstock

Domotique & sécurité

Bauen & Wunnen 11.10.2021
Anzeige


Le saviez-vous? Les objets de domotique connectés ne cessent de pénétrer nos maisons. Ainsi, le marché de la Smart Home, ou maison intelligente, devrait atteindre 88 milliards d’euros en 2021 dans le monde, contre 69 milliards d’euros en 2020.

Bref : les populations sont de plus en plus dépendantes des outils et technologies permettant d’automatiser et de contrôler à distance nos habitations. D’ailleurs, parmi les applications de la domotique, où en sont les technologies liées à la sécurité?

Pourquoi installer un système domotique chez soi? La domotique de sécurité rassemble l’ensemble des techniques qui permettent de sécuriser un logement de manière automatique.


«La domotique de sécurité rassemble l’ensemble des techniques qui permettent de sécuriser un logement de manière automatique.»


Ces technologies sont utilisées pour dissuader les intrusions, détecter une tentative d’intrusion ou un problème autre (comme une fuite d’eau, un risque d’incendie, etc.), vous alerter via un SMS ou un e-mail, déclencher une alarme ou encore la fermeture des volets, par exemple.

Il existe à l’heure actuelle de nombreux équipements de sécurité. Comment choisir celui qui est le plus adapté à votre situation? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Electro-Hauser

La caméra de vidéosurveillance

Grand incontournable de la domotique, la caméra de surveillance est un appareil connecté souvent associé à des capteurs de mouvement. Elle permet une télésurveillance à distance, et déclenche une sirène en cas de tentative d’intrusion.

Ses avantages ? Elle est disponible même pour les plus petits budgets et peut fonctionner seule ou avec plusieurs caméras. De plus, vous pouvez vous connecter à Internet pour voir ce qui se passe, en temps réel, chez vous.

Ses inconvénients ? L’installation de caméras connectées nécessite la présence d’une connexion internet fiable et stable. De plus, les caméras sont facilement visibles par les cambrioleurs, qui peuvent les éviter ou les endommager.

Les détecteurs

Les détecteurs sont multifonctionnels : en plus de détecter les tentatives d’intrusions, ils vous alertent aussi sur le moindre problème qui surviendrait dans votre maison ou appartement.

Ainsi, il existe de nombreux types de capteurs dans le commerce;
- détecteur de fumée (obligatoire au Luxembourg depuis le 1er janvier 2020);
- détecteur de mouvement (infrarouge, ultrason ou double technologie);
- détecteur de fuite d’eau;
- détecteur d’ouverture de portes ou de fenêtres ;
- détecteur de panne sur certains équipements (réfrigérateur ou chaudière, par exemple);
- etc.

In-Design GmbH

Ainsi, ces objets connectés vous permettent de maîtriser au quotidien la sécurité dans votre maison, et pas seulement pour détecter les risques de cambriolages ! Ils peuvent de plus se connecter facilement entre eux.


«Alors, savez-vous déjà quelles options vous allez choisir?»


Mais attention de bien vérifier bien leur compatibilité et leur installation : la moindre erreur dans les réglages pourrait avoir un impact sur l'efficacité.

Les contrôles d’accès

Ces outils domotiques viennent peu à peu remplacer les serrures : et pour cause! Les digicodes et systèmes de biométrie présentent des avantages certains par rapport aux fermetures plus traditionnelles. Ainsi, plus de risques de perdre ses clés !

Toutefois, l’investissement financier est important et des risques de faux négatifs comme de faux positifs existent.

Quelles précautions prendre lors de l’installation d’un système domotique?

Vous avez déjà choisi des solutions domotiques que vous souhaitez installer chez vous ? Quelques questions sont alors à se poser.

- Votre maison est en cours de construction? Dans ce cas, incluez l’installation des solutions domotiques dès le début du chantier. En effet, si les solutions sans fil sont assez pratiques, le filaire garantit un meilleur fonctionnement.

- Votre maison est déjà construite? Là, c’est différent, surtout si des travaux de rénovation ne sont pas prévus. Pour éviter des frais supplémentaires liés à l’électricité ou la maçonnerie, optez pour des solutions non filaires.

- Vous aimez bricoler? Poser votre équipement vousmême vous permet de faire des économies. À ce stade, il s’agit d’éviter les erreurs : l’installation domotique n’est pas une installation électrique classique. Aussi, ne sous-estimez pas la réflexion liée à ce sujet avant de vous lancer dans le raccordement.

- Vous n’aimez pas bricoler? Dans ce cas, c’est sûr, il vous faudra passer par un professionnel! Si le budget est plus élevé, entre 5.000 et 20.000 ? pour une maison de 100 m², cela vous évitera néanmoins bien des désagréments.

Alors, savez-vous quelles options vous allez choisir? Emilie Di Vincenzo