Changer d'édition

Advertorial

Noël s'annonce très gourmand...

Commerce
Photos: Claude Piscitelli

... grâce au maître artisan «de Schnékert Traiteur»

Commerce 22.11.2021
Anzeige
Velorlux

  
Comme le chantait l’autre à son époque, «Dans la vie, il y a les Cactus…». Mais ceux du Luxembourg ne piquent pas, bien au contraire. On en veut pour preuve la douceur de leurs desserts, de leurs pâtisseries et autres gâteaux ou biscuits traduisant tout bonnement l’empreinte d’un traiteur d’exception, de Schnékert Traiteur.


Suivez le guide pour une visite dans l’antre de l’orfèvre des mets sucrés du Windhof…

Des recettes du bon vieux temps

Lorsque l’on pénètre dans ses ateliers, de Schnékert Traiteur nous renvoie d’emblée aux senteurs et au savoir-faire d’autrefois. Chaque salle de préparation est un lieu de mystère où sont gardées bien précieusement les bottes secrètes qui font le succès et la renommée on ne peut plus méritée de ce maître artisan. Comme un symbole, une fois le premier sas d’entrée franchi, on se trouve de suite nez à nez avec un tournebroche prenant au piège le célèbre Bamkuch, gâteau typique du Grand-Duché, telle une représentation unique en guise de biscuit géant. Tout en apesanteur, la douzaine de couches au bas mot qui le composent font de cette spécialité pâtissière locale la vedette inimitable des fins de repas, fondant à souhait lorsque l’on opte pour un mode de découpe en tranches fines, tel un carpaccio de brioche à demi brisée et «bien glacée». Les convives des réceptions officielles ou des diverses célébrations de mariages ou de communions en savent quelque chose. La fabrication manuelle qui perdure chez de Schnékert Traiteur, comme celle des biscuits et petits-fours, notamment, se révèle une manière bien à lui de préserver et de transmettre son authenticité séculaire. Sans pour autant déroger aux détails minutieux des formes, leurs irrégularités que certains qualifieraient d’imperfection sont autant de témoignages d’un héritage artisanal brut, et de la certitude d’un haut degré de qualité des produits confectionnés.
  

En quelques secondes reviennent naturellement dans la mémoire, et dans l’imaginaire, des souvenirs de grands-mères s’attelant à la tâche, préparant les ustensiles, mélangeant les ingrédients, et modelant les pâtes. En faisant fi de la robotisation à outrance, la touche de Schnékert Traiteur met en exergue l’aspect humain du travail bien fait, ainsi que le bon présage qu’il augure dans ses gourmandises.

Durable, précieux et sérieux à la fois

Métier de bouche oblige, en particulier en période de crise sanitaire, les règles d’hygiène très strictes (désinfection du personnel, lavage et séchage systématique des outils de travail et des sols, entre autres) prévalent par-dessus tout chez l’artisan gourmet. Il en va de la sécurité alimentaire avant tout, mais également de l’intégrité physique des collaborateurs (prévention de glissades éventuelles et d’accidents divers). Sans oublier la finalité de son entreprise, en l’occurrence faire plaisir aux consommateurs et enchanter les papilles des amateurs du genre. En effet, le haut de gamme ne s’improvise pas, et ne se gâche encore moins.
  

En termes de recherche et de développement, de Schnékert Traiteur donne libre cours à toute tentative d’optimisation de ses recettes susceptible de faire évoluer ses produits tant en qualité qu’au niveau du concept. Ceci, avec certaines limites, car il faut savoir raison garder et rester mesuré (et sage) dans ses ambitions, car comme se plaît à dire le Directeur, Rick Hotschnig, «le mieux est souvent l’ennemi du bien!». Par conséquent, il convient de ne pas se gargariser d’un tropisme de nouvelles idées dans la discipline en jeu. Par exemple, s’essayer à teinter un produit phare d’une nouvelle tendance en le modernisant, en ajoutant des nouvelles substances ou en modifiant sa consistance peut parfois s’avérer relativement périlleux si l’on s’éloigne du concept initial. Et de réitérer le fil conducteur «home made», à savoir: pérenniser un savoir-faire artisanal quasiment ancestral, et savoir évoluer sans s’écarter de ce qui fait le succès de la marque de fabrique.
  


Avec presqu’une trentaine de variétés de biscuits et petits-fours, «de Schnékert Traiteur» invite au voyage pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Par ailleurs, suivant les commandes quotidiennes des supermarchés Cactus et convenience stores Cactus shoppi, de Schnékert Traiteur veille en permanence à maintenir une fraîcheur irréprochable des produits, garantissant ainsi une explosivité gustative maximale de ses bijoux culinaires, et à remplir de son mieux son rôle d’ambassadeur de qualité.

La notion de durabilité est également pensée au milieu des astreintes de production. Par exemple, l’air chaud émanant des fours en activité pendant la cuisson des produits n’est pas gaspillé, mais récupéré de manière à chauffer d’autres salles et ateliers, faisant foi d’une conscientisation écologique et durable depuis une bonne douzaine d’années maintenant.

«Nous sommes là pour aider les gens à se faire plaisir chez eux!» (Rick Hotschnig, Directeur chez de Schnékert Traiteur)

Un processus contrôlé de bout en bout

Face à la concurrence accrue et à l’évolution des nouvelles normes régulièrement imposées dans tous les secteurs, il faut considérer en permanence les sommes d’investissements déployés. Que ce soit dans le cadre des approvisionnements des denrées et des matières premières (subissant de plein fouet les difficultés apparues à travers les récentes pénuries, sans parler des restrictions de rigueur à tous les niveaux), ou dans le travail par rapport à la formation des collaborateurs capables et responsables en termes de salubrité et d’expertise, on doit s’efforcer de conserver un maximum de maîtrise sur la chaîne de production.

Ceci, sans perdre à l’esprit que l’ensemble du processus de fabrication dédié à un niveau de qualité haut de gamme ne doit pas être compromis en bout de course par l’action, l’insuffisance ou la faute potentielles d’intervenants extérieurs.

En effet, qu’il s’agisse du conditionnement individuel ou des emballages en gros effectués à la chaîne, ou bien encore pendant les livraisons (phase ultime préalable à la mise en vente sur les étalages des magasins), des produits peuvent toujours subir des détériorations. Il est donc essentiel d’insister sur la qualité, et ce, en toutes circonstances, particulièrement en ces temps précaires marqués par des pénuries récentes rendant les délais d’acheminement très aléatoires et le respect des commandes encore plus incertain.

Pour de Schnékert Traiteur, le gage de qualité frise véritablement l’obsession constante et positive, d’où l’enclin du traiteur gastronome à contrôler au maximum le déroulement des opérations afin d’éviter toute mauvaise surprise ou contretemps, et pour préserver une qualité optimale de A à Z.

De Schnékert et Noël, une histoire passionnelle

Sur les starting-blocks de janvier à décembre, c’est pendant la plus belle période de l’année que de Schnékert Traiteur se distingue tout naturellement. En effet, à l’approche des fêtes de fin d’année, le fournisseur officiel de la Cour offre tout un éventail de biscuits, confiseries et desserts évoquant Noël et l’émerveillement que les fêtes de la Nativité suscitent à chaque fois.

Au programme (ou à la carte plutôt), on retrouve toute une gamme de délices qui nous fait voyager jusqu’en Autriche, en passant par l’Allemagne et l’Alsace. Impossible de résister aux étoiles de Noël (Zimtsterne), et autres Vanillekipferln, au Stollen et bien sûr, au fameux Bamkuch. Avec presqu’une trentaine de variétés de biscuits et petitsfours, parfois connotés géographiquement tels que les bouchées martiniquaises, les cookies, les macarons, les madeleines, les mini-algériens, les spéculoos, les Spitzkuchen, ou encore les boules de Stollen (en doses individuelles), pour n’en citer qu’une partie, de Schnékert Traiteur invite tout le monde à voyager pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Ainsi, c’est toute l’ambiance du marché de Noël que l’on retrouve au travers des arômes et des saveurs, vecteurs d’un sentiment de bien-être et de chaleur qui prédomine de la Saint-Nicolas à l’Épiphanie.

Pour les établissements Cactus, de Schnékert Traiteur propose également des gâteaux sur-mesure et personnalisés (avec photos et illustrations diverses) pour les anniversaires et fêtes en tout genre, en veillant bien sûr à lister correctement tous les ingrédients (avec une attention spécifique sur les allergènes risquant de porter préjudice à la santé des consommateurs). En clair, un professionnalisme à toute épreuve.

La période de Noël 2021 verra également la mise à disposition de toute une gamme de desserts de saison, en particulier une large palette de mini-bûches à découvrir et à goûter du côté de la Belle Étoile, et à Bereldange.

Alors laissez-vous guider et séduire… Dominique Coutant