Changer d'édition

Advertorial

Le partenariat historique de deux entreprises familiales

Commerce
Hubert Clasen et son fils Antoine, directeur de la société Bernard-Massard, avec Claude Ries de Cactus Achats, dans le chai à Grevenmacher où sont installés des foudres en bois de 3500 litres. Photo: Claude François

Les vins et effervescents de la maison Bernard-Massard, qui fête son centenaire en 2021, font partie intégrante de la gamme Cactus

Commerce 26.04.2021
Anzeige

Le partenariat de BernardMassard avec la famille Leesch, fondatrice du groupe Cactus, est de très longue date. «Nous avions déjà travaillé avec la famille Leesch quand elle tenait un magasin dans le quartier de la gare à Luxembourg-Ville, rue de Strasbourg», note Hubert Clasen, qui a dirigé la maison Bernard-Massard en 4e génération avant de céder les rênes de l’entreprise à son fils Antoine, l’actuel directeur de la société.

L’épicerie Leesch avait été créée par Joseph Leesch en 1900, et son petit-fils Paul, s’inspirant des supermarchés des États-Unis, ouvrit en 1967 le premier supermarché au Luxembourg, le Cactus Bereldange. «A l’époque, ce concept était révolutionnaire», affirme Hubert Clasen, «c’était le début d’une nouvelle ère commerciale».

Confiance et respect mutuels

La collaboration était donc bien établie avant l’ouverture de la Belle Etoile en 1974: «Nous sommes partenaires de la famille Leesch quasiment dès la première heure, et il était tout à fait naturel que notre collaboration continue puisqu’elle a toujours reposé sur la confiance et le respect mutuels».

Claude Ries de «Cactus Achats» souligne que «Cactus et Bernard-Massard sont deux entreprises familiales, et donc nous connaissons et nous apprécions l’ambiance particulière d’une maison comme Bernard-Massard. Les chemins sont courts, les décisions sont prises sans délai. Cela se traduit dans notre bonne collaboration; dès qu’une initiative de l’un ou de l’autre est proposée, elle peut être réalisée rapidement». Hubert Clasen acquiesce: «Ce fut et c’est toujours une relation win-win, et en fait nos parcours s’inscrivent parfaitement dans ce qu’on appelle le modèle luxembourgeois».

Maison fondée en 1921

La maison Bernard-Massard a été fondée en 1921, après la dissolution du «Zollverein» entre l’Allemagne et le Luxembourg. Grâce à l’aide de quelques investisseurs, Jean Bernard créa sa société, en ajoutant le nom de famille de son épouse au sien. Il mena son projet à terme en construisant sa belle cave de Grevenmacher surles rives de la Moselle. Il planta de nouvelles vignes et regroupa des vignobles dispersés, y compris les parcelles du Clos des Rochers, propriété que le docteur Frédéric Clasen avait acquise à la fin du 19e siècle.

Après le décès de Jean Bernard en 1923, les destinées de l’entreprise furent ensuite prises en main par la famille Clasen, déjà actionnaire dans le groupe. Bernard Clasen, avocat au Luxembourg, se chargea de la direction, puis son frère Joseph prit la relève. Suivirent André et Carlo, fils de Joseph, et Hubert Clasen, le fils de Carlo, qui s’est vu rejoindre par son fils Antoine en 2013.

L’historique de Bernard-Massard ne serait pas complet sans évoquer les périodes difficiles que la maison a rencontrées au fil des décennies. Au début des années 50, Carlo Clasen devait vendre des vignobles qu’Hubert Clasen réintégra dans les années 80, quand l’économie était redevenue plus favorable. Ces parcelles sont idéalement situées à Grevenmacher, à l’image du lieu-dit Groäerd où est produit l’un des plus grands rieslings du pays. Depuis lors, le vignoble du Clos des Rochers a été progressivement étendu. Le Domaine Thill «Château de Schengen» est un autre fleuron de la famille. Cet ancien et prestigieux domaine a été repris par Bernard-Massard et la famille Clasen en 1986. Avec ses 12,5 hectares de vigne, il fait également partie des plus grandes exploitations vinicoles du pays.

La Cuvée de l’Écusson, un succès international

Parmi tous les effervescents élaborés par les Caves BernardMassard, la Cuvée de l’Écusson est largement le produit le plus vendu. Créée en 1971 à l’occasion du 50e anniversaire de la société, cette cuvée connaît un succès internationalretentissant. Car ce vin effervescent avec la fameuse étiquette orange est disponible dans de nombreux pays européens, et même aux Seychelles, en Russie, au Japon, en Colombie et aux États-Unis. Dans des pays comme le Canada (500 000 bouteilles écoulées par an) ou la Finlande (300 000 bouteilles), la cuvée est très populaire.

L’année 2021 marque donc le cinquantenaire de cette cuvée, alors que pour le centenaire de la maison, Bernard-Massard a créé une toute nouvelle cuvée: le Crémant «1921» en hommage à l’année de création de l’entreprise. Ce crémant élaboré à partir de raisins de l’exceptionnel millésime 2018 provient des meilleures parcelles de la maison. L’élégante bouteille a été réalisée par l’artiste luxembourgeoise Anne Mélan; les dessins qui l’ornent rendent hommage à l’histoire de la marque depuis sa création. Cette cuvée s’intègrera en permanence dans la gamme de la maison. Une autre cuvée prestigieuse a été produite en série très limitée: seulement 2 000 bouteilles de cette cuvée spéciale seront mises sur le marché en fin d’année.

Le nombre de bouteilles de vins effervescents produits chaque année par BernardMassard est impressionnant: trois millions de cols, auxquels s’ajoutent environ un demi-million de bouteilles de vins tranquilles. Cactus propose une large sélection des cuvées de mousseux et de crémants, y compris les cuvées plus modernes comme la gamme «Rosé N’ice», que les clients apprécient beaucoup. «Nous suivons aussi des cuvées spéciales comme le Millésimé Brut, le Roude Léiw ou maintenant la Cuvée anniversaire 1921 que nous avons eu le plaisir de proposer dès sa mise sur le marché», note Claude Ries de «Cactus Achats», «et donc pour ainsi dire, nous avons célébré en primeur l’anniversaire de notre partenaire Bernard-Massard. Nous avons aussi été les premiers à soutenir la cuvée Organic pour laquelle nous étions demandeurs, et qui est un franc succès». D’ailleurs, tout récemment en Finlande, la Cuvée Organic s’est placée en tête du peloton à l’issue d’une grande dégustation, remportant le titre «Best sparkling wine of the year» du pays.

Le nouveau look des vins tranquilles Bernard-Massard

Bien sûr, Cactus propose aussi la gamme des vins tranquilles Bernard-Massard. «Dans nos plus grands supermarchés comme la Belle Etoile, la sélection est des plus complètes, avec aussi une sélection des vins du Clos des Rochers et du Château de Schengen. Les excellents vins de la gamme Bernard-Massard sont proposés quant à eux dans la majorité nos points de vente», explique Claude Ries. Il confirme que les nouvelles étiquettes des vins tranquilles de Bernard-Massard, modernes et illustrant les racines et ainsi l’ancrage de BernardMassard dans le vignoble luxembourgeois, ont beaucoup contribué à la progression des ventes de ces vins.

«Le changement des étiquettes était prévu depuis quelques années, mais les différentes propositions graphiques ne nous convenaient pas. Il était important pour nous de moderniser le look de la bouteille tout en restant fidèles à notre identité afin que nos clients reconnaissent les bouteilles de notre marque»,rapporte Antoine Clasen. Son père Hubert ajoute «qu’il est primordial que le nom de la maison et que le cépage soient clairement mis en évidence, et cela est particulièrement important pour des vins exposés dans un rayon de supermarché».

«Il est vrai que l’échange avec les équipes de Cactus qui ont suggéré de changer le look de nos bouteilles, un peu classique, nous a encouragé à concrétiser ce projet», confirme Antoine Clasen qui s’empresse d’ajouter que les vins tranquilles des Caves Bernard-Massard «sont aussi des vins de terroir, provenant en majorité des communes de Mertert, Grevenmacher et Wormeldange, et élaborés avec la même application et selon les mêmes critères qualitatifs que les vins de nos domaines Clos des Rochers et Château de Schengen». Ces deux fleurons de la maison sont d’ailleurs membres fondateurs de l’association «Domaine et Tradition», charte de qualité pionnière créée en 1988.

Investissement dans le développement durable

La maison Bernard-Massard a toujours engagé d’importants investissements dans l’outil de production et dans la vigne. Ainsi, dans les années 80, des installations pour le dégorgement et pour l’automatisation du remuage ont été mises en service, et une nouvelle chaîne vient d’être installée récemment. «Une autre étape très importante fut l’installation d’un système de thermorégulation des cuves, avec un circuit fermé pour l’eau – cet investissement nous a permis d’optimiser la qualité de nos vins de base», explique Hubert Clasen. Plus récemment, quelque vingt foudres en bois de 3500 litres ont rejoint le parc des cuves, dans lesquels sont logés les meilleurs vins.

«Nous sommes persuadés que ces investissements servent le produit final», ajoute Hubert Clasen, «et notre équipe s’investit chaque jour dans les vignes, car la qualité de la matière première est d’une importance capitale». Son fils Antoine s’empresse de noter que la maison BernardMassard est très sensible à l’environnement. Ainsi, le glyphosate est banni des vignes depuis 30 ans. «Nous nous dirigeons de plus en plus vers la viticulture biologique», précise-t-il, «et pour les années à venir, nous avons fixé le cap d’investir dans le développement durable, la nature étant notre outil de travail le plus précieux». Par Claude François

Plus d'informations sous www.bernardmassard.lu et www.cactus.lu