Changer d'édition

Advertorial

La propriété à taux pris ?

Bauen & Wunnen
Photos: C.

Immobilier neuf

Bauen & Wunnen 22.09.2022
Anzeige


Parmi les nouvelles de rentrée, il en est une qui ne passe pas inaperçue : les taux directeurs ont encore augmenté. Tenue de garantir un taux d'inflation de 2% dans la zone euro, la Banque Centrale Européenne a longtemps été réticente à cette augmentation, craignant de faire plonger l'économie européenne dans la récession. Mais, afin de juguler l’inflation, la décision a finalement été prise qui ne réjouit pas ceux qui se rêvent propriétaires…


Quel impact sur l’immobilier, notamment le secteur du bâti neuf ? Des professionnels nous donnent le pouls… afin de nous éviter le malaise ?

Ruben Brangier (Hestia), quel bilan peut-on dresser des derniers mois concernant le sujet de l’immobilier neuf au Grand-Duché ?

Le marché du neuf peine à sortir la tête de l’eau. Entre les augmentations du prix des matières premières, les délais de réception de chantier et les taux qui augmentent pour les acquéreurs, on peut se l’avouer, le neuf a connu de meilleures années.

Küchengalerie Trier

Que dire de la remontée des taux, dans quelles mesures va-telle impacter le marché ?

La remontée des taux est nécessaire pour stopper une inflation trop forte. Le problème c’est qu’elle est trop violente et trop soudaine. Sur un marché où les prix se sont envolés depuis quelques années déjà, il est aujourd'hui très difficile pour les primos accédants d’espérer devenir propriétaires.

On le note très bien en agence : les biens de petites surfaces sont les plus présents sur le marché et également ceux sur lesquels les négociations sont les plus fortes. Il y a plus de biens en vente et moins d’acheteurs, les prix vont donc vers la baisse.

Concernant les biens de plus grande superficie (3, 4 chambres et plus), l’impact est moindre car il s’agit de biens que l’on acquiert généralement grâce à l’apport d’une vente réalisée précédemment.

Les stratégies de recherche et de vente des agences immobilières vont-elles évoluer/changer eu égard à cette évolution des taux ?

Le métier d’agent immobilier ne changera pas et il est encore trop tôt pour dire si les agences immobilières vont changer leur manière de travailler. D’un point de vue personnel, je dirais que le marché des acheteurs est à considérer plus sérieusement, il est toujours facile de rentrer les biens mais les vendre est une toute autre affaire.


«L’immobilier neuf propose des immeubles très bien isolés, peu énergivores et au final plus économiques.»


Quels conseils donneriez-vous aux primos accédants ?

Le plus important est de débuter par la case banque afin de connaitre concrètement son potentiel financier. Entre les simulations que l’on effectue soi-même et ce que les banques acceptent, il y a souvent un grand décalage…

L’avenir va-t-il nous réserver des surprises ?

Certainement une légère correction du marché mais ce n’est pas une surprise. On ne s’attend pas à avoir de grosses surprises (mais bon, le Covid, la guerre, … rien n’était prévu non plus).

Yves Gaspard (Thomas & Piron), dans un contexte plus que particulier, que peut-on dire aujourd’hui du marché de l’immobilier neuf au Grand-Duché ?

Le marché du neuf reste attrayant et qualitatif. Il offre toujours une fiscalité avantageuse pour les acquéreurs-occupants et les investisseurs. Même si la demande en logements est toujours là, on constate néanmoins depuis quelques mois une tendance au report et au décalage, cela sans surprise, principalement en raison des contextes économique et international et de leurs conséquences.

Müller Bautenschutz

Comment voyez-vous la situation évoluer dans les mois à venir ?

Nous espérons une stabilisation de l’inflation qui a été à la base de la hausse des coûts des matériaux de ces derniers mois, ceci afin de pouvoir reproposer au plus vite à tous nos clients des prix fixes sur l’ensemble de nos projets.

Ce retour graduel à une forme de stabilité devrait contribuer à apaiser le sentiment d’incertitude que nous vivons en ce moment et restimuler les transactions immobilières à venir.

Par ailleurs, la flambée des prix de l’énergie que nous subissons actuellement (et qui risque malheureusement de rester pérenne un bon moment) devrait stimuler le marché de l’immobilier neuf qui contrairement au marché de l’ancien, propose des immeubles très bien isolés, peu énergivores et au final plus économes.

Quelles solutions si l’on n’a pas l’apport nécessaire pour obtenir un emprunt bancaire ?


Photos: C.

Nous travaillons depuis plusieurs mois pour introduire sur le marché des projets à prix diversifiés, dans de nombreuses localités aux quatre coins du pays, afin de permettre à un maximum de candidats de pouvoir financer leur projet. En partenariat avec différentes banques et fort des relations privilégiées que nous entretenons avec ces organismes, nous conseillons également certains clients afin de trouver les meilleures solutions financières. En somme, pour autant que le candidat dispose d’une certaine flexibilité quant à la région dans laquelle il recherche un bien, nous cherchons systématiquement à adapter et proposer des projets en fonctions des critères financiers et fonctionnels de nos clients.

Que dites-vous aux personnes (et en particulier les jeunes) qui pensent qu’ils ne pourront jamais devenir propriétaires ?

De venir nous rendre visite et découvrir le panel des projets que nous proposons ! Nous accompagnons dans l’ensemble des étapes et cherchons les meilleures solutions en amont d’un quelconque engagement contractuel. La diversité d’âge de nos clients prouve qu’en dépit du contexte actuel, nous pouvons trouver des solutions adaptées à chaque portefeuille et à toutes les générations. Alix Bellac