Changer d'édition

Advertorial

Elysis a fêté ses 20 ans

Commerce
La célébration du 20ème anniversaire de la maison de soins Elysis s'est notamment déroulée en présence de Madame Lydie Polfer, bourgmestre de la capitale grandducale, ainsi que de Monsieur Georges Mischo, lui-même bourgmestre de la seconde ville du pays, Esch-sur-Alzette. Photos: C.d.J.

La maison de soins au concept original séduit

Commerce 22.09.2022
Anzeige


Fondée par quelques pionniers à une époque où l’offre de chambres adaptées aux personnes tombant dans la dépendance était assez faible, la maison de soins Elysis a dernièrement fêté son 20e anniversaire.

my car

En deux décennies, le secteur de l’hébergement et de l’accompagnement des personnes âgées s’est considérablement transformé. Elysis, premier établissement luxembourgeois de son genre, y a sûrement contribué non seulement par son concept, mais également par sa volonté d’innovation et d’excellence. Et c’est cet esprit que la direction, le conseil d’administration, les résidents et leurs familles, en présence de la ministre de la Famille et de l’Intégration, Corinne Cahen, de la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer, et du bourgmestre d’Esch-sur-Alzette, Georges Mischo, ont voulu fêter. Car Elysis, à l’époque, a innové en proposant la «souscription», une formule originale ressemblant à une assurance, qui donne la garantie d’être hébergé très rapidement quand l’état de dépendance est constaté. Les souscripteurs bénéficient, de surcroît, de conditions financières très favorables.
  


Le président du Conseil d'Administration d'Elysis, Monsieur Alvin Sold, a insisté sur une prise en charge optimisée des personnes dépendantes.

Et le concept séduit, puisque dès 2023 une nouvelle structure ouvrira à Esch. Elle offrira 130 chambres spacieuses à la pointe du confort, mettant le résident au cœur du projet thérapeutique. Le slogan d’Elysis «Ajouter de la vie aux années», continuera d’être une réalité de tous les jours.

Alvin Sold, président du Conseil d’Administration, l’a rappelé: «Elysis est le fruit d’alliances extraordinaires entre des patrons, des syndicalistes et d’autres personnages influents» et cela dans «l’esprit de servir au mieux nos résidents et leurs familles, sachant que notre secteur, celui des soins, ne doit jamais être abandonné à des sociétés dont le profit à distribuer est la raison d’être».