Changer d'édition

Advertorial

Après les nouvelles, place aux anciennes

Commerce
Selon la SNCA, le nombre d’immatriculations des véhicules de seconde main augmente. Photos: Shutterstock

Un festival décentralisé de la voiture d’occasion

Commerce 10.05.2022
Anzeige
Lycée Technique Agricole


Depuis une dizaine d’années, les ventes de voiture d’occasion ont le vent en poupe. Raison de plus pour marquer le dixième AutoOccasiounsfestival dans son agenda, qui se déroulera du 10 au 15 mai de manière décentralisée dans les différents garages participants.

Selon les derniers chiffres de la Société nationale de circulation automobile (SNCA), le nombre d’immatriculations de véhicules neufs baisse, cependant que celui des véhicules de seconde main augmente. Ainsi, alors que 55.008 voitures neuves avaient été immatriculées en 2019, elles n’étaient plus que 45.189 en 2020 (-19,3%) et 44.372 en 2021 (-1,8%). Pour les occasions, le marché s’inverse: 63.602 voitures immatriculées en 2019, 61.637 en 2020, et 65.787 en 2021, soit une hausse de 6,7% sur l’année écoulée.

Des délais rallongés

Les raisons sont multiples, mais la crise sanitaire du Covid qui a conduit au manque de composants électroniques, induit un ralentissement de la production de véhicules neufs, et fortement rallongé la livraison de ceux-ci n’y est pas étrangère.



Confrontés à des délais toujours plus longs, beaucoup d’acheteurs semblent avoir choisi le marché du secondaire. D’autant plus que certains concessionnaires, en plus de la garantie légale minimale de douze mois, offrent une charte de qualité sur les véhicules d’occasion et donc des garanties supplémentaires. Il peut même arriver que l’acheteur se trouve en face d’une voiture de seconde main offrant plus de garanties qu’un véhicule neuf.

S’il est presque impossible de connaître des détails sur les marques ou le type de moteurs les plus achetés, il est possible de percevoir la tendance des motorisations au sein du parc automobile luxembourgeois.

Thermique & Internet

Les voitures à moteur thermique continuent de dominer le marché cependant que le nombre de véhicules hybrides décolle et que, malgré des immatriculations en hausse, le parc de voitures électriques est encore anecdotique.

Une autre tendance qui se confirme, c’est l’utilisation d’Internet pour l’achat d’un véhicule d’occasion. A côté des sites des différents garages, de plus en plus de sites dédiés voient le jour, ce qui permet au consommateur de mieux comparer prix, garanties et services offerts pour des véhicules identiques.

Raison de plus pour penser à une voiture d’occasion et, pour connaître les garages participant à ce AutoOccasiounsFestival et leurs horaires d’ouverture, le site www.fedamo.lu est à la disposition du public. C.d.J.