Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Advertorial

Richesse et vitalité

Bauen & Wunnen
IAK Administrative Building: Luxconsult SA/KCAP Architects & Planners/Arlette Schneiders Architectes SARL

Professions OAI

Bauen & Wunnen 12.02.2020
Anzeige

Richesse et vitalité


RICLUX, MIPIM, débat sur «Les communes et le logement abordable» et Bauhärepräis OAI 2020, la vitalité des professions OAI bat son plein avec ces quatre événements à venir.

Jeter des ponts entre le monde de la recherche, les concepteurs OAI et le secteur de la construction, telle est l’ambition de «4e Rencontre» (RICLUX | Recherche + Innovation = Construction) qui se tiendra mardi 17 mars 2020 de 16h à 20h à la Chambre des Métiers en présence de Claude Meisch, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Organisée par l’OAI, l’Université du Luxembourg, le LIST, Neobuild et le CNCD (Conseil national de la construction durable) avec le soutien de Luxinnovation, cette nouvelle rencontre permettra de présenter plusieurs recherches en cours et d’intensifier les échanges entre le monde académique et tous ceux qui pourraient être à même de les développer sur le terrain.   

Parmi les recherches qui seront présentées figure par exemple la «modélisation optimisée des risques d’inondation qui aidera à éviter et à atténuer les inondations en zones urbaines». Les ingénieurs de l’INCEEN (Institute of Civil and Environmental Engineering/uni.lu) travaillent également sur les relations acierbéton pour établir une «méthode de construction préfabriquée» ou encore sur la maçonnerie empilée à sec qui permet d’économiser du temps, mais aussi de faciliter la construction et la… déconstruction.
    



Du côté de l’architecture, le champ de recherche s’applique, par exemple, à l’économie circulaire avec le projet expérimental «Petite Maison» qui met l’accent sur le processus de co-création, exploitation, déconstruction et reconstruction d’une petite bâtisse en appliquant donc le principe de circularité. A l’Université, l’intérêt se porte également sur des bâtiments de typologies modulaires, adaptables, démontables et recyclables afin de répondre aux défis écologiques et aux problèmes de pénurie de logements au Luxembourg ou ailleurs. Et ceci n’est qu’un aperçu du contenu de la prochaine RICLUX à propos de laquelle il faudrait encore citer la production de briques en terre crue luxembourgeoises.
   

Développement durable et promotion de la diversité sociale seront sur le devant de de la scène au MIPIM 2020, le marché international des professionnels de l’immobilier qui se tiendra à Cannes du 10 au 13 mars 2020 et auquel l’OAI participe en étant présent sur le stand de la Chambre de Commerce. L’OAI aura à cœur de présenter la vitalité du secteur de l’architecture et de l’ingénierie luxembourgeois et ses capacités d’exportation dans le cadre du Luxembourg Architects & Ingenieurs-Conseils eXport/eXchange (laix.lu). Une vingtaine de projets seront présentés (voir les illustrations). Ils font la part belle à la construction durable et résiliente ainsi qu’à l’économie circulaire et correspondent parfaitement à la thématique du MIPIM: «L’avenir est dans l’humain». Les récompenses reçues par l’un ou l’autre des projets Laix sont la démonstration pratique des efforts menés pour mettre en avant des solutions au service des habitants et des usagers de l’espace bâti, mais aussi au service de la planète.
   


Town Hall on the Market (Francfort) Christian Bauer & Associes Architectes SA/Meurer Generalplaner GmbH (MGP)/ Müller BBM GmbH/pbr Planungsbüro Rohling AG Architekten und Ingenieure/ K. Dörflinger Gesellschaft f. Elektroplanung mbH & Co.KG

Le troisième événement, c’est, bien sûr, le Bauhärepräis OAI 2020. Ce prix distingue les réalisations dans lesquelles le couple maître d’ouvrage / concepteurs s’est exprimé de manière particulièrement fructueuse. Les projets sont en ce moment même rassemblés, et ce, jusqu’au 24 février, date limite de dépôt des candidatures. Les maîtres d’ouvrage privé et public sont concernés à partir du moment qu’ils concourent avec une réalisation achevée après le 1er janvier 2016. Un jury international – dont un représentant de la Fondation Mies van der Rohe (Barcelone) – et indépendant déterminera les lauréats dans neuf catégories (logement individuel, collectif, ouvrage d’art, immeuble administratif, commercial, plan d’urbanisme, etc.). Il décernera également six prix spéciaux (accessibilité, nouvelle forme d’habitat, rénovation énergétique exemplaire, etc.). Le grand public aura aussi son mot à dire puisqu’il pourra voter à partir des sites wort.lu et rtl.lu pour les réalisations de son choix. Lesquelles bénéficieront alors d’un prix spécifique. Le point fort du Bauhärepräis est constitué par la remise des trophées qui aura lieu lundi 15 juin 2020 à 18h au Cercle Cité à Luxembourg, une cérémonie au cours de laquelle, l’OAI fêtera son trentième anniversaire.
   

Les communes et le logement abordable sera le thème du quatrième événement OAI. Cette table ronde qui verra la participation de Taina Bofferding, Ministre de l’Intérieur, Henri Kox, Ministre du Logement, Emile Eicher, Président du Syvicol, Lydie Polfer, Bourgmestre de Luxembourg, Jean-Paul Scheuren, Président de la Chambre immobilière, Sala Makumbundu, architecte et secrétaire générale de l’OAI, sera précédée par des exposés de Josef Mathis, Bürgermeister a.D. Vorstand Land-Luft.at, et d’Antoine Paccoud sur «Le verrou du foncier au Luxembourg».
  

Le rendez-vous est fixé lundi 30 mars à partir de 5 à la Coque, Luxembourg-Kirchberg.