Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Advertorial

Ces logements qui respectent la planète

Bauen & Wunnen
Photos: Shutterstock

Construire de façon durable

Bauen & Wunnen 03.03.2021
Anzeige


La notion de construction durable, ou d’écoconstruction, est utilisée pour différencier au mieux les projets immobiliers à faible impact écologique.

Afin d’encourager ces habitations respectueuses de l’environnement et des ressources, le gouvernement prévoit d’octroyer de nouvelles aides financières, à destination des personnes qui choisiront ce mode de construction. Parce que le but de ce type d’architecture est de s’intégrer harmonieusement et respectueusement au sein du milieu où il se situe, on utilisera le plus souvent possible les ressources naturelles et les potentialités locales.

Lorsque vous optez pour une construction durable, mieux vaut aborder les aspects techniques dès la phase de planification de votre projet. Votre maître d’ouvrage et votre planificateur pourront alors évaluer:

• les potentialités du secteur en termes de consommation;
• les moyens d’exploitation à privilégier pour une consommation en énergie maîtrisée;
• la durée de vie potentielle de la future bâtisse, ou de certaines de ses parties, conditionnées par son environnement;
• le choix des produits et matériaux recyclables à utiliser;
• les voies de transport les plus courtes et écologiques, pour la construction et l’exploitation;
• les différentes possibilités de démolition.


«Projetez-vous sur le long terme: vous pourrez ainsi comparer les avantages et inconvénients des différentes solutions et mesurer leur impact écologique.»


Quels sont les critères pour qu'une construction puisse être définie comme durable?

Pour que votre projet puisse être considéré comme « durable », voici les principaux critères de construction à prendre en compte en tant que futur propriétaire :

Le choix du volume et de l’aménagement urbain

Le principal objectif est d’avoir la plus petite surface de déperdition extérieure, pour un maximum de volume d’habitation. Le rapport entre la surface extérieure et le volume brut doit être le plus minime possible.

Pour tenir cet objectif, on éco-construit avec des bâtiments plus compacts (les maisons mitoyennes sont préférées aux maisons isolées, par exemple).

Les infrastructures présentes

Un terrain suffisamment desservi pour vos déplacements quotidiens (professionnels et personnels) vous permettra de vous déplacer principalement à pied, à vélo ou en transport en commun.

Le résultat ? Un véhicule privé utilisé moins fréquemment. Car construire durable s'inscrit dans une logique de vie.

Construire et Rénover au Luxembourg

L’orientation sud et l’exposition au vent

Avec environ 20° de marge, l’orientation sud du bâtiment, associée à de bonnes protections solaires, vous assurera de vivre dans une température ambiante idéale au fil des saisons.

De grandes façades exposées au sud permettent de limiter l’utilisation de l’éclairage des pièces.

Le risque de surchauffe doit en parallèle être mesuré, tout comme l’exposition au vent de la construction, ayant pour conséquence le refroidissement de l’enveloppe générale de la maison.

L’isolation de l’enveloppe thermique

En lien direct avec le futur besoin de chaleur, et le type de chauffage à utiliser, la maison se doit d’être parfaitement isolée. Une construction durable privilégiera des matières premières renouvelables, et sans composants nocifs pour l’environnement et la santé de ses occupants.

L’alimentation en courant électrique et la consommation en eau

Pour ce qui est de la consommation en électricité de la maison, plusieurs choix peuvent être envisagés:

• une alimentation en courant électrique écologique provenant de sources renouvelables;
• la pose d’un système solaire photovoltaïque privé et renforcé.

De même, pour limiter la consommation d’eau potable, un système de récupération d’eau de pluie peut être installé. Celle-ci sera alors collectée et utilisée pour l’alimentation des WC, du lave-linge, ou encore pour l’arrosage du jardin.

Wortimmo.lu

La vigilance sur les ponts thermiques et l’étanchéité à l’air

Les ponts thermiques sont de véritables fléaux pour l’enveloppe isolante d’une construction.

Responsables d’une mauvaise conduction de la chaleur à travers les murs, ils sont souvent la cause de problèmes d’humidité ou de moisissures. D’où l’importance de veiller à ce que l’isolation soit continue !

L’enveloppe thermique du bâtiment doit, quant à elle, être étanche au vent et à l’air. Ce critère peut d’ailleurs être vérifié au moyen d’un Blower-Door-Test.

Le type de construction

Le choix des matériaux utilisés pour la construction a de réelles conséquences sur l’enveloppe thermique de votre future habitation. Pour mener à bien votre projet, plusieurs choix s’offrent à vous et sont à définir lors de la phase de planification.

Parmi les procédés existants, vous trouverez la construction:

• en bois massif (associée à une isolation);
• massive (structure classique en béton et disposant d’une isolation extérieure);
• hybride (avec des murs en bois et un plancher en béton, bois ou acier);
• avec un bloc isolant (identique à la construction massive et associé à une épaisseur d’isolant plus faible, voire nulle);
• adaptée à la protection estivale (inertie), pour une protection contre la surchauffe en été.

Selon la méthode de construction que vous choisissez, la durée des travaux pourra également être modifiée.

La construction durable, quel impact écologique sur l’environnement?

Grâce à une consommation modérée des ressources, associée à une analyse des cycles de vie des matériaux utilisés, la construction durable contribue à la préservation des moyens d’exploitation dont nous disposons.

Toutes les périodes de vie sont analysées et comparées pour chaque élément utilisé:
• l’extraction des matières premières;
• l’installation;
• l’utilisation;
• la recyclabilité au moment de la démolition.

Avec un degré de recyclabilité élevé, la construction durable respecte l’environnement et limite l’épuisement des richesses naturelles dont nous disposons.

Le choix de l’écoconstruction a donc des effets positifs directs sur les écosystèmes, l’effet de serre, la diminution de la couche d’ozone, la formation de smog, l’acidification et la sur fertilisation des sols. De réels impacts écologiques, qui vous donnent une bonne raison d’envisager sérieusement la construction durable pour votre maison!

Les réserves sur les terrains à bâtir sont de plus en plus limitées, et la démographie ne cesse d’augmenter. Exploiter au mieux les superficies de construction, tout en garantissant un cadre de vie de qualité aux futurs occupants, est donc devenu une nécessité.

Cette optimisation se traduit par:
• une totale exploitation des parcelles non construites;
• la rénovation des bâtiments vides ou abandonnés;
• des formes de construction et des structures de lotissement plus compactes.

Les matériaux écologiques d’une construction durable

Les matériaux de construction peuvent libérer de nombreux composés organiques volatils (COV).

Ces substances peuvent occasionner des gênes plus ou moins importantes selon le degré de fragilité des personnes exposées (maux de tête, allergies, fatigue, diminution des performances, troubles du sommeil et irritations des voies respiratoires).

En faisant le choix d’une construction durable, vous optez pour des matériaux écologiques adaptés à la forme et à la structure des bâtiments. Votre habitat est sain pour vous et votre entourage, ainsi que pour l’environnement

La construction durable, quels avantages?

Opter pour une construction durable, c’est avant tout être acteur d’une nature et d’un paysage préservés, pour la génération actuelle et celles à venir. Au-delà du terme « écologique » tendance, vendeur et régulièrement mis en avant par les médias, la construction durable représente avant tout un investissement à valeur haute et stable. Avec, certes, des coûts de planification plus élevée qu’en construction traditionnelle, un bâtiment de qualité conçu écologiquement engendrera nettement moins de frais durant la phase d’exploitation.

Un placement à envisager sur le long terme! Texte: Emilie Di Vincenzo